· 

La voie cristalline du cœur !


 Bienvenue dans la ronde des lumières, la roue d’ascension de l’être vers la nouvelle conscience éveillée de la Terre. Nous indiquons au profit des lumières toute l’attention portée à votre mère la Terre et nous revenons pour vous transmettre à votre ultime stade d’évolution toutes les recommandations de votre mère la Terre pour vous mettre sur le chemin de l’éternel divin sacré en vos seins. Merci d’accueillir ce billet de lumière avec joie afin d’amplifier votre rayonnement solaire et de parsemer vos chemins de lumière dorée d’amour divin. Le dragon maître de la Terre souffle ces quelques mots à l’humanité céleste afin que vous puissiez prendre conscience de la divine humanité de lumière présente sur Terre. Vous participez tous en conscience au plan divin qui est le sien. Sachez accepter la source de vie qui coule en vos seins afin de permettre à votre être véritable de reprendre le flambeau de sa vie sur Terre, d’être solaire dans la matière. Le partage de ce texte de lumière permettra à l’humanité céleste de s’éveiller à la dimension sacrée du cœur. Christal’Chaya est la voie cristalline du cœur de l'être véritable, celle de la conscience universelle sur Terre. Ses fréquences cristal ’diamant ramènent une énergie de pure lumière sur la Terre qui nettoient les couches profondes de notre être véritable. Le nouveau monde explore de multiples facettes de notre personnalité et nous fait descendre dans les profondeurs de notre être pour revendiquer notre droit au libre éclat de notre être véritable. Je vous parle des structures archaïques de l’être, des conditionnements psychiques et mentaux qui nous empoisonnent l’esprit et qui emprisonnent notre créativité au sein des couches profondes de notre être. Nous avons besoin de révéler nos trésors cachés, d’accéder au sens profond de qui nous sommes véritablement afin de transcender les failles de l’égo et de remonter à la surface de nous-même, de notre être supérieur qui demande à déployer ses ailes en ces temps de grands changements, de régénération et de restructuration de nos corps de lumière dans la matière. J’interviens en tant que divine messagère de lumière dans la matière et je demande tout comme vous à être guidée vers la meilleure partie de mon être et cela à chaque instant de mon parcours de vie sur Terre, cependant sachez que les portes du Parthénon des lumières sont ouvertes à ceux qui ont oublié la nature même de leur être véritable afin de plonger au cœur de la Terre et de révéler leur essence divine, cristalline formée à partir des ondes de formes christique de l’univers. Vous avez besoin d’élever vos consciences vers la nouvelle Terre c’est pourquoi je vous informe du long chemin qui est à faire vers le retour de votre être véritable sur Terre. Vous avez accepté d’avancer vers la partie supérieure de votre être, place maintenant à la fréquence cristalline du cœur, celle qui vous place depuis des millénaires à côté de la voix du christ universel sur Terre. Vous avez si longtemps dénié qui vous êtes véritablement. Aujourd’hui place à la nouvelle onde de forme cristalline sur Terre qui vient réunifier au sein de la conscience unité de la nouvelle Terre, la conscience du christ universel en votre sein. Vous souffrez du manque d’incarnation de votre être solaire sur Terre. Plongez à l’intérieur de vous-même afin de regagner foi et confiance en vous afin de rétablir l’équilibre Terre-Ciel et d’accéder aux fréquences cristallines de la Terre qui surpassent celles de l’univers à bien des niveaux. Sachez que vous n’avez pas conclu de divin pacte d’évolution avec votre âme lorsque vous êtes arrivés sur Terre. Vous avez seulement confondu l’ordre et la loi du Ciel sur la Terre. Vous êtes venus expérimenter la loi du divin sacré et de la conscience unité sur Terre afin de vous rallier aux forces de l’ordre de l’univers. Vous n’êtes pas seulement là pour acquérir la présence d’esprit d’être qui vous êtes véritablement mais vous êtes également là pour montrer la voie cristalline du cœur de l’être véritable sur Terre.

Lumineusement, Stéphanie.